TOUR DU PAYS DE VAUD, 25-28 MAI 2017

Copyright © 2017 ACCV Association Cycliste Cantonale Vaudoise

C'est à Saint-Cergue qu'a été présentée l'édition 2017 du TPV

Bertrand Duboux, maître de séance lors de la conférence de presse du 17 mai à St-Cergue, salue la présence de Grégory Devaud, Président du Grand Conseil Vaudois jusqu'au 30.06.2017 qui, avant d'entamer une fulgurante carrière en politique avait lui même participé au Tour du Pays de Vaud. Ancien stagiaire du Centre Mondial de Cyclisme à Aigle, il a été un sportif d'élite de haut niveau et a gagné entre autres les 3 Jours d'Aigle sur piste, associé à Franco Marvulli. Bertrand Duboux remercie également Monsieur le Préfet Jean-Pierre Dériaz pour sa présence.

Alain Witz, le Directeur du TPV dans son 20e mandat, tient à remercier tous les partenaires qui permettent la mise sur pied de cette épreuve internationale

21 EQUIPES ENGAGÉES

(classement UCI entre parenthèses)

Danemark (1)

USA (2)

Danemark (1)

France (3)

Pays-Bas (5)

Suisse (6)

Kazakhstan (7)

Belgique (8)

Italie (10)

Norvège (11)

Allemagne (12)

Autriche (13)

Luxembourg (14)

Russi (15)

République Tchèque (16)

Slovaquie (17)

Japon (19)

Suède (20)

Mexique

Portugal

Suisse II

La sélection pour la composition de l'Equipe de Suisse dirigée par Daniel Gisiger n'est pas encore définitive, mais Bertrand Duboux avance déjà le nom de Valère Thiébaud le Neuchâtelois, Numéro un actuel du classement suisse des juniors, vainqueur cette année du Prix Valloton en Valais, vainqueur du Tour du Léman Juniors, Trophée Franco-Suisse et Champion Romand. Il y aura probablement aussi Mauro Schmid et Alex Vogel. Et puis la bonne nouvelle, c'est la participation de Scott Quincey, le coureur du VC Nyon. Dans l'Equipe B qui sera confiée à Denis Champion, on devrait retrouver le vaudois Loris Rouiller, le valaisan Noé Barras, le Neuchâtelois Aurel Parroz, le Tessinois Mauro Genini ainsi que les Thurgoviens Jan Nadlinger et Jonathan Bögli.

Grégory Devaud remercie le comité de l'avoir invité et se déclare impressionné par cette démonstration de professionnalisme qu'est l'organisation du Tour du Pays de Vaud.

Je sais que c'est extrêmement difficile d'organiser des épreuves; le TPV qui de plus est une épreuve internationale, voue une attention particulière à la sécurité et son organisation est entre de bonnes mains avec son excellent directeur Alain Witz.

Félicitations à vous pour cette organisation. Je vous apporte les salutations des Autorités Cantonales Vaudoises et du Grand Conseil que j'ai effectivement l'honneur de présider pour quelques semaines encore. Une année formidable. Formidable aussi dans les évènements sportifs et c'est important de souligner à chaque fois la volonté de l'Etat de Vaud à soutenir soit par son service, ou par le Fonds du Sport Vaudois, les manifestations sportives et en particulier le cyclisme. Je viens d'Aigle, la Capitale mondiale du cyclisme, une région qui vit pour le vélo. Le Tour du Pays de Vaud le fait magnifiquement, et surtout avec la relève. C'est important de souligner que la plupart des excellents cyclistes ont passé par le Tour du Pays de Vaud et Richard Chassot et Daniel Atienza, consultants TSR, le savent très bien et ne manquent pas de le rappeler.

Grégory Devaud a effectivement participé au TPV en 2000 avec l'Equipe Tessinoise et 2001 sous les couleurs de l'Equipe Romande avec arrivée à St-Cergue dont il se souvient d'un petit souci qui avait eu lieu au départ de la montée. Les échappés avaient par erreur tourné à gauche en direction de Genolier. Il avait fallu stopper la course et laisser les échappés reprendre le bon parcours et retrouver l'avance qu'ils possédaient avant cet incident.

Merci encore pour cette invitation et merci à l'ensembe des acteurs qui oeuvrent tout au long de l'année au bon déroulement des épreuves cyclistes telle que celle-ci. Qu'elle puisse durer encore et encore et qu'elle garde la marque au calendrier international et je crois que toutes les grandes équipes attendent de voir quels seront les coureurs qui marqueront cette nouvelle édition. J'en appelle toujours de mes voeux à chaque fois pour que l'on ne "grille" pas trop rapidement les coureurs et que l'on leur laisse le temps de progresser et faire leurs armes dans la catégorie des moins de 23 ans. Bravo, bonne suite à vous et que tout se passe bien dans la dernière semaine de mai.

Pour le moins que l'on puisse dire, le cyclisme possède par Grégory Devaud un excellent ambassadeur... et qui en connait un rayon !

Alain Bovard, au TPV depuis 1985 ! La mise sur pied des parcours pour des jeunes de 17-18 ans, des compétitions formatrices, est soumise a des directives strictes : - Sur les 4 jours, la moyenne ne doit pas dépasser 100 Km par jour. - Un maximum de 300 Km sans compter le prologue. Jeudi 25 mai: Prologue de 3,500 Km à Montricher. Un parcours très rapide pour les costauds avec des passages techniques, dont la moyenne calculée est 52 Km/h Vendredi 26 mai, 1ère étape : Départ de Concise pour un parcours de 113 Km en passant par des lieux mythiques du TPV, la traversée complète de la vallée de l'Orbe pour remonter aux portes de Lausanne via le Jorat. Premier GPM à Suchy, puis du Moulin de Villars Mendraz à Peney-le-Jorat avec une montée de 1,5 Km à 12%. Traversée du canton en direction de la Sarraz pour arriver à Cottens. Samedi 27 mai, le matin : Etape de montagne de 66 Km de Daillens à St-Cergues qui ne fait que monter et descendre avec ascension finale de 10,7 Km. Samedi 27 après-midi : En lieu et place du traditionnel CLM, c'est une course de côte de Nyon à St-Cergue de 22 Km qui attend les coureurs. Dimanche 28 mai : dernière étape de Gollion à Vullierens via le Col du Mollendruz de 89,9Km Depuis que le TPV est devenu Coupe des Nations et que nous avons quitté les équipes cantonales et régionales, la moyenne horaire a augmenté de 2 Km/h. Un merci particulier au Service des routes, à la Gendarmerie Cantonale et aux Polices communales ainsi qu'à l'escorte de l'AM TPV qui travaillent pour assurer la sécurité de ce TPV 2017 qui fera 293 km et 5078 m de dénivelé positif.

Jean-Pierre Dériaz, Préfet, rappelle d'une façon amusante l'historique du partenariat des étapes Ballens - St-Cergue et Nyon -St-Cergue .

Pierre Graber, Syndic de St-Cergue, souhaite la bienvenue au TPV.