CYCLOCROSS DE NYON

Samedi 2 décembre

Cyclocross : qui pour battre Venturini à Nyon ?

A une semaine du départ, samedi 2 décembre, quelque 120 concurrents ont fait parvenir leur inscription aux organisateurs du cyclocross international de Nyon, dont toute l’élite helvétique de la discipline à l’exception de l’espoir vaudois Loris Rouiller (18 ans), invaincu en Suisse depuis la reprise, en septembre, et sacré récemment champion d’Europe junior à Tabor (République tchèque). Un regret pour le président Jean-Paul Savary et le responsable technique Denis Champion, par ailleurs créateur et entraîneur de l’Ecole de cyclisme de La Côte et très concerné par la relève. Cette participation massive et de qualité est toutefois une belle satisfaction pour tous ceux qui oeuvrent bénévolement à la réussite de cette manifestion qui a partie liée avec la traditionnelle épreuve de Sion, le lendemain. Toutes les catégories de la spécialité sont au programme de cette 3ème édition. Pour l’heure 15 femmes sont inscrites en Elite, dont la meilleure Suissesse Jasmin Egger-Ackermann (elle a gagné l’an passé) face à des Françaises, Italiennes, Polonaises, Tchèques, Belges et Hollandaises et 17 hommes dans le peloton masculin. La bonne surprise est la présence du champion de France Clément Venturini, ex-champion du monde juniors 2011 et 4ème du mondial Espoirs 2015. A 24 ans, le Lyonnais fait partie de l’élite mondiale actuelle après être passé professionnel chez Cofidis en 2014. Il compte plusieurs succès sur route dont le classement final des Quatre Jours de Dunkerque 2017 sous le maillot AG2R qu’il a endossé en début de saison. En cyclocross, il a déjà participé à plusieurs épreuves en Suisse ces dernières années, s’imposant à Hittnau et à Sion en 2014, Dielsdorf et Steinmaur en 2015 et à Aigle la saison dernière. Pour faire échec à Venturini, mais aussi à l’Allemand Sascha Weber, le numéro un germanique, au Tchèque Emil Hekele et aux quelques Italiens annoncés, il faudra que les Suisses se serrent les coudes pour jouer les premiers rôles. En tête Simon Zahner, toujours à la recherche d’une grande victoire en 2017, mais aussi Marcel Wildhaber (vainqueur à Berne et Aigle cette saison) et son frère Michael, Nicola Rohrbach (lauréat du Roc d’Azur 2017 et récemment 2ème à Madiswil) qui s’affirme de plus en plus, Andreas Moser (vainqueur à Mettmenstetten), Lukas Müller, Marcel Ackermann ainsi que l’éclectique Lars Forster (24 ans), sacré champion de Suisse 2016. Le Zurichois, à l’aise en VTT et sur route, a aussi été trois fois champion de Suisse junior de cyclocross, champion d’Europe junior en 2011 et champion de Suisse Espoirs en 2014. En revanche, le lauréat de l’an dernier sur le circuit du centre sportif de Colovray, Lukas Flückiger, champion de Suisse 2010 et 2014, ne figure pas parmi les partants.

Bertrand Duboux, resp. médias.